graphorama.net

AccueilAutresCulture graphique › L’art au temps des pharaons

L’art au temps des pharaons

Toutes les grandes civilisations ont marqué l’histoire de l’art et tout peuple a élaboré une forme d’art. C’est le cas notamment de l’Egypte antique. Voici quelques éléments de cette grande histoire.


En Égypte, au temps des pharaons (autour de -3150 jusqu’à -30), l’art doit restituer la vie par l’essence des choses dans un but religieux et funéraire. La mort occupe une place très importante dans la civilisation égyptienne.

Elle est d’abord représentée par la cérémonie de l’embaumement qui consiste à préserver le corps pour l’accompagner dans le royaume des morts. Anubis, le célèbre dieu à tête de chacal, joue le rôle de passeur pour guider l’âme vers l’au-delà. Après avoir été momifié, le défunt est ainsi transporté vers un autre monde. Il est amené à comparaître devant le tribunal d’Osiris. Une fois arrivé à destination, le jugement de l’âme intervient. C’est le moment de la pesée de son cœur sur une balance à plateau avec une simple plume d’autruche en contre-poids. Cette plume symbolise Maât, la déesse de la justice et de la vérité. Thot, le dieu de l’écriture, se tient alors prêt pour enregistrer le résultat de la pesée avant que le verdict tombe. Osiris décide du sort de l’âme... et sa sentence est irrévocable ! Si le résultat est négatif, un monstre dévore le défunt. En revanche, si tout se passe bien, ce dernier accède à la vie éternelle.

Cette représentation de la mort est fortement ancrée dans la mythologie égyptienne et l’image participe pleinement à ces croyances funéraires. Pour l’art égyptien, il faut conserver les choses de la vie avec leurs principales caractéristiques afin qu’elles accompagnent les morts dans l’au-delà. C’est pourquoi, le visage et les pieds sont représentés de profil, alors que l’œil et le buste sont positionnés de face. Ces règles sont strictement appliquées par les artistes. Un objet ou une personne est défini à l’image à la fois par ses aspects et ses attributs. Ce concept issu de l’Égypte antique est nommé aspectivité.

Vous trouverez plus d’information sur l’évolution de l’art dans le célèbre ouvrage d’Ernst Gombrich intitulé « Histoire de l’art ».

Partager cet article :
© GRAPHORAMA.net - 26/08/2019